Go to top

L'EPFL veut favoriser le développement des géostructures énergétiques

A l’EPFL, le Laboratoire de mécanique de sols (LMS) travaille sur les géostructures énergétiques depuis les années 1990. Grâce à la contribution de générations de jeunes chercheurs, l’EPFL est à ce jour la seule université à délivrer une telle spécialisation. En novembre 2019, le professeur Lyesse Laloui, directeur du LMS, a publié un livre sur cette technique avec Alessandro Rotta Loria, un ancien doctorant devenu professeur assistant à la Northwestern University, aux Etats-Unis, afin de mieux la faire connaître.
Les géostructures énergétiques utilisent la chaleur de la Terre pour chauffer et refroidir les bâtiments. Elles s’implémentent lors de la construction d’un bâtiment neuf ou d’un tunnel et permettent de fournir une énergie indépendante des aléas météorologiques en assurant entre 60 à 80% des besoins énergétiques. Malgré ses avantages, cette technique est encore peu utilisée: seuls 1000 bâtiments en sont équipés dans le monde, dont 40 en Suisse.
Le livre donne les outils pour comprendre cette technologie et montre comment la déployer afin qu’elle devienne aussi répandue que l’énergie solaire. Cette publication marque l’ambition de l’EPFL de devenir une référence mondiale dans ce domaine.